www.minisante.bi

mardi, 11 21st

Last updateJeu, 16 Nov 2017 12pm

Actualités

Les travaux de constructions des laboratoires vont bon train : Les prestataires s’impatientent

 

Nous sommes en province de Kayanza, au Nord du Burundi plus précisément à l’hôpital de Kayanza. Dans les enceintes de cet l’hôpital de 230 lits pourtant vétustes, un grand chantier d’une infrastructure en étage, est visible. L’endroit est clôturé et de l’extérieur, on entend un vacarme  probablement lié aux activités du chantier.

 A l’intérieur, effectivement, il s’agit d’un chantier de construction des enceintes du laboratoire de kayanza, un laboratoire construit avec l’appui financier de la banque mondiale, dans le cadre du projet EAPHLN. Le chantier avance et le personnel est à l’œuvre et selon les conducteurs du projet, la construction pourrait prendre fin d’ici trois mois.

Les attentes sont immenses quant à la valeur ajoutée de ces infrastructures par rapport au paquet et à la qualité des services offerts. Gatoto Audace, chef de laboratoire, affirme que le projet de construction apportera une plus-value. 

A titre d’exemple, l’élargissement du paquet de service, les problèmes d’exiguïté des locaux en général et pour le laboratoire en particulier, le confort des patients, les lieux d’aisance tant pour le personnel et pour les patients pourront être résolus et a laissé entendre Gatoto Audace. Les nouveaux locaux permettront également d’effectuer les prélèvements spéciaux, élargir les capacités d’accueil, améliorer le diagnostic et la qualité des services  ce qui nécessitera le personnel d’appui et le personnel spécialisé comme l’a fait savoir le Directeur de l’hôpital.

Le laboratoire de Kayanza, qui a toujours brillé par l’évolution flamboyante de ses indicateurs est actuellement stationnaire. Interrogé à propos, les responsables du laboratoire font savoir qu’une réunion est prévue pour analyser les causes profondes du problème enfin de trouver une solution adéquate et continuer le pas vers l’atteinte des normes de qualité voulue. Par rapport à la collecte des données, le laboratoire satellite de Kayanza plaide également pour l’harmonisation des outils de collecte des données, pour que les données rapportées dans le projet puissent coïncider avec les données rapportées à l’hôpital.

Qu’en est-il de la province sanitaire de Muyinga ?

En province sanitaire de Muyinga, le chantier de construction du laboratoire avance. Les ingénieurs et maçons sont à l’œuvre pour terminer la construction le plus rapidement possible.

La présence des femmes au chantier est remarquable, un signe éloquent que le genre est pris en compte même au niveau du chantier. Une femme rencontrée  nous a confié : " Nous avons compris que nous devons travailler pour relever notre estime au niveau du ménage et contribuer au développement du pays ".

Le personnel attend impatiemment les nouveaux locaux pour désengorger l’hôpital et par conséquent améliorer les la qualité des services. "Nous espérons que ces locaux seront spacieux ce qui va nous permettre d’améliorer le paquet et la qualité des services offerts" a lâché le chef de laboratoire de Muyinga.

Coté difficultés, Le personnel formé et rodé est  souvent remplacé par les nouveaux qui n’ont pas bénéficié des formations, d’où la nécessité des renforcer les capacités du personnel actuel  surtout sur le nouveau checklist.  

D’une pierre, deux coups, l’équipe  a visité  le service de nutrition de  l’hôpital pour voir l’état du financement basé sur la performance en matière de nutrition. Le centre nutritionnel thérapeutique de Muyinga, reçoit les patients transférés par les centres de santé. Coté intrants, aucun problème à signaler. Macumi Pasteur, chef nursing fait savoir que le problème qui persiste est lié au transfert des enfants malnutris.

Les malnutris provenant pour la plupart des familles pauvres, ne parviennent pas à payer la cotisation pour ambulance et arrivent tardivement à l’hôpital.

Le projet de mise en réseau des laboratoires de santé publique des pays de la communauté est Africaine a été lancé officiellement en juin 2013. Ce projet est financé par la banque mondiale et couvre les laboratoires des hôpitaux de Muyinga, Makamba, Kayanza, Rumonge ainsi que ceux de l’Institut National de Santé Publique et du centre Hospitalo Universitaire de Kamenge.

L’accès à des infrastructures équipées, la formation du personnel qualifié en laboratoire assurant les tests de diagnostic fiables et de qualité constitue la majeure partie du travail qui incombe à ce projet.

 

 

 

Partenaires et Projets

Contactez nous

  • Add: Bujumbura Burundi
  • Tel: (+257) 456 789 101
Vous êtes ici : Home Actualités Les travaux de constructions des laboratoires vont bon train : Les prestataires s’impatientent